Friday, 11 September 2015

Juncker conteste-t-il, tout doucement, le monopole de l'OTAN?

Dans une phrase peu aperçue de son discours sur « l’état de l’Union », le président de la Commission a repris une de ses idées fixes : les Etats membres de l’Union européenne devraient mutuellement (et naturellement) se porter assistance militaire dans le cadre d’une défense collective. Petit problème : en Europe l’OTAN monopolise, depuis toujours, la défense mutuelle et, dans les cercles officiels, il n’y a pas plus tabou que de contester cet état de fait. Or, sans aller jusqu’à réchauffer son idée d’une armée européenne, lancée en mai dernier, Jean-Claude Juncker n’en a pas moins repris un des points essentiels. Et, une fois de plus, il l’a fait en évoquant la menace à l’Est. 

Lire la suite (Veille IVERIS).

(Crédit: Commission européenne)